Feria de Pentecôte 2016

 

189

00

 

 

MARDI 10 MAI 2016

C'est une tradition, soirée pré- feria chez le président, histoire de régler les derniers détails et de se mettre dans l' ambiance. Naturellement, on se quitte très tard... Le réveil va être dur !

 

MERCREDI 11 MAI 2016

Départ très tôt pour Marne La Vallée. C'est aussi une tradition, bonne humeur, apéro et repas dans le train...

 

Wp 20160511 11 31 29 pro 4

Zaza récupère...

Wp 20160511 11 42 17 pro 6A l' apéro...

Arrivée en début d' après-midi à Nîmes. Ce n'est franchement pas le grand soleil. Jean- Noël est venu comme à son habitude nous chercher... Cette fois-ci avec un moyen de transport non conventionnel... Mais la bonne humeur est au rendez-vous.

 

Wp 20160511 14 58 03 pro 5

 

Installation dans la maison. Jean-Noël nous laisse sa voiture pour aller faire des courses. Vu le temps, on ne prend pas le risque de descendre dans le centre ville. Puis on s'installe en terrasse pour prendre l' apéro en attendant Sophie et Benoît qui doivent arriver en voiture.

Wp 20160511 20 37 26 pro 1

Santé...!

Peu après minuit, ils sont enfin là et on peut manger. Benoît a gentiment amené sa sono et c'est parti pour une soirée dansante... Coucher quatre heures trente.

 

 

JEUDI 12 MAI 2016

 

Aucune raison de se lever tôt, mais on ne traîne pas trop au lit... Après un petit déjeuner en terrasse, Benoît qui a aussi amené sa plancha, va compléter les courses. On s' installe sous le auvent à côté de la piscine, car si la température est bonne, le ciel est couvert.

 

20160511 162857

Le propriétaire à pensé à tout, même à remplir la piscine de Jet 27 !

(… En fait, il ne tombera que quelques gouttes ! ) On prend l' apéro, on allume le barbecue et la plancha et c'est parti pour notre premier vrai repas de feria.

 

20160512 134256

Santé !

Img 20160513 1901531

A l' Olive...

Naturellement, quand on quitte la table, il est presque 18h00. Descente sur le centre ville de Nîmes. On retrouve toute l' équipe de l' Olive qui nous accueille chaleureusement. Puis direction le W, pour le dîner. Toujours aussi bien reçu. Retrouvailles avec le patron Alain, Francis le maître d'hôtel et les serveurs. Puis direction l' avenue Jean Jaurès pour la Pégoulade. Le thème cette année «  Terres de légendes ». L' Antiquité avec Icare, le Minotaure, la Licorne et Pégase. La Provence avec la tarasque de Tarascon, la pieuvre géante, la culture Sud américaine, les remparts de Séville pour finir avec le crocodile nîmois. Naturellement, on a du se faire remarquer, une télévision locale vient nous interviewer. Ensuite, direction le Pablo Romero. Il est plus d'une heure, la messe sévillane est passée. On y reste jusqu' à la fin , c'est à dire quatre heures du matin, puis retour vers la maison. Un dernier verre avec une petite ambiance musicale concoctée par Benoît, puis au lit.

 

20160512 214056

La Pégoulade !

20160512 214118

20160512 214659

20160512 215507

20160512 220405

20160512 220751

20160512 221229

 

 

VENDREDI 13 MAI 2016

Réveil vers dix heures, petit déjeuner rapide toujours en terrasse. Benoît et Isabelle vont chercher Sylvie à la gare en voiture. Apéros et repas « Plancha » au bord de la piscine. Maëleen ne peut résister a aller goûter l'eau de la piscine.

 

13

 

Wp 20160514 16 51 42 pro 2

 

Petite sieste au bord de la piscine pour tout le monde sauf pour Sophie et Benoît qui partent visiter la ville.

 

Img 20160512 181232

On se retrouvent vers dix-huit heures près de la maison carrée, puis direction l' Olive. On y reste une bonne partie de la soirée, en regardant passer les penas et les bandas. Lætitia, avec qui on faisait les ferias, il y a une dizaine d' années vient nous rejoindre avec sa copine Virginie, puis direction l' espace andalou pour le concert de Compas.

 

E

L'espace Andalou !

C 1Le groupe Compas !

D 1IJ

 

Fabricio de Plata, le leader du groupe demande aux filles de les rejoindre sur scène pour danser sur l' air de « Sevilla » ! Il est presque minuit, direction le W à une dizaine pour dîner.On y retrouve notre copain Cyril. Démonstration de Salsa dans la salle. A la sortie, on fait le tour des bodegas jusqu' à l' heure de fermeture. Retour à la maison pour le traditionnel dernier verre.

 

B 1

L' Olive, vu de l' emplacement du DJ !

F

 



SAMEDI 14 MAI 2016

On en profite pour faire une grasse matinée, c'est à dire lever vers 11h00. Sylvie et Benoît vont chercher les places de corridas en faisant un petit footing de décrassage, pendant que le reste de l' équipe prépare la table près de la piscine. On reçoit outre Fabricio et Isabelle, Lætitia et Virginie.

 

2016 05 14 13 28 20

Fabricio, Isabelle et Maëleen !

20160514 170551JP, Sylvie, Fabricio et Isabelle !

Wp 20160514 13 42 48 pro 1La tablée presque complète !

20160514 171657Une belle brochette !

Wp 20160514 16 44 49 pro 2A la sono, Benoît !

20160514 165918 001La brochette des filles !

On vit vraiment à l' heure espagnole, car il est plus de dix-huit heures quand on quitte la table.

20160515 124748

Aux jardins de la fontaine...

20160515 125922

 

Direction le centre ville, arrêt à l' Olive pour quelques verres et direction l' avenue de la République pour assister à l' abrivado de la manade Aubanel.

 

Img 20160514 205147 1

...ça va partir...!

K2K3

L

 

Puis direction «  La Terna » où on retrouve Pierrot Fabre ( le papa du Blond) et ses copains. La rue porte maintenant, du moins pendant la feria, le surnom de Manu « Le Blond ».

 

2016 05 15 21 05 49

La gloire pour Manu !

Img 20160515 141239A la Terna !

20160515 221752Retrouvaille avec Pierrot !

Img 20160515 135206

Avec toujours des toros !

Après quelques verres retour au W pour un dîner en terrasse, avec la même animation musicale que la veille. Puis on fait à nouveau le tour des bodegas, Le Pablo Romero, impossible, trop de monde, idem pour le « Prolé », on finit la soirée à la Bodega du Rugby.

 

Img 20160515 2414237511 2

  Danse au W​ !

 

 

 

DIMANCHE 15 MAI 2016

 

 

Img 20160515 172540

 

Lever tôt pour cause de corrida. En fin de matinée, Morante de la Puebla, David Mora et l' alternative du jeune Gines Marin face à des toros «  Zalduendo ». Corrida décevante en raison de la faiblesse des toros.

 

11

Avec Stéphanie, l' Aguazil, rencontrée à Séville !

Le premier toro de Morante handicapé fut remplacé par un sobrero du même acabit. Morante ne s'attarda pas et tua en deux temps. Au quatrième toro, on y a cru en début de faena, mais gêné par le vent, il abrégea vite fait et sortit sous une bronca dont Nîmes a le secret. Qu' importe, on reste « Morantista » quand même.

 

2016 05 15 10 42 19

8

Morante de la Puebla !

David Mora eut une oreille à son premier toro, mais la faiblesse de son second, ne lui permit pas de s'exprimer. Quant à Gines Marin, il eut une oreille de son toro d'alternative. À son second, malgré un toro manquant de charge, il fut bousculé en fin de faena, mais ratant à plusieurs reprises sa mise à mort, il ne put espérer obtenir un autre trophé.

 

7

Gines Marin...

9

David Mora...

A la sortie de la corrida, direction «  La Terna » . Repas en terrasse, malgré le vent un tantinet frisquet. Toujours autant de monde. On en profite pour prendre la spécialité «  Les tripes à la Madrilène ». Puis direction à nouveau les arènes pour la corrida du soir. Des Juan Pedro Domecq opposés à Manzanares, Alberto Lopez Simon et Varea pour son alternative.

 

5

Manzanares...

6

Manzanares face à un toro noble mais manquant de force, livra une faena parfaitement ajustée.Une oreille à son premier après une mise à mort «  al recibir ». A son second, devant un toro sans force, il ne put guère briller. Une mise à mort défaillante nous laissa un petit goût d' amertume. Pas de chance non plus pour Lopez Simon, son premier adversaire manquant de bravoure.Le deuxième se cassa l' antérieur droit. Il demanda à la présidence de toréer le sobrero. Bien lui en prit, car il sauva la corrida. Deux oreilles, après une belle faena et une mise à mort réussie . Quant à Varea, lui aussi gêné par la faiblesse des toros, il livra une tauromachie sans émotion. Sortie à hombros de Lopez Simon.

 

A 2

La Pena d' Hubert...

En sortie de corrida, retour à la Terna, puis à l' Olive. Ensuite, direction le W pour le dîner. On se refait quelques bodegas, mais le temps très frais, nous incite à retourner plus tôt à la maison. Petite soirée musicale avant d' aller se coucher.

 

 

LUNDI 16 MAI 2016


A nouveau lever tôt, en raison de la corrida de rejon. Il fait un beau soleil et le vent est moins froid.

 

4

Des arènes combles...!

20160516 112859

Au soleil...

3Pablo...

2 1Léa...12101Félicitée par Peralta !Img 20160516 141123Le camion de Léa !

Dans des arènes combles, au cartel Pablo Hermoso de Mendoza, la nîmoise Léa Vicens et Manuel Manzanares. Pour la ganaderia, des toros de Fermin Bohorquez. Pablo, face à un toro manquant de force, sauva les meubles grâce à son métier. A son second, un peu plus vaillant, il fit une belle prestation, récompensée par deux oreilles. Manzanares n' eut guère plus de chance avec ses toros, surtout avec le premier. Une oreille récompensa sa prestation face à son deuxième toro. Léa quant à elle, fit une belle prestation. La mise à mort de son premier toro, la priva de récompense. Elle fut brillante aussi à son second et réussit sa mise à mort. Deux oreilles, peut-être un peu largement accordée. Mais on a pu sortir des arènes, un peu moins déçus que la veille. Sortie à hombros pour Léa et Pablo.

 

Wp 20160516 11 26 19 pro

Les joutes...

A la sortie des arènes, nous retrouvons Maëleen, qui était allée voir les joutes aux Jardins de la Fontaine, puis direction la statue de Nimeno pour la traditionnelle photo.

 

20160516 102754

La traditionnelle photo...!

Nous faisons nos adieux à Sophie et benoît qui reprennent la route, car ils travaillent demain et il ont pas loin de neuf cents kilomètres pour rentrer. Apéro à la Terna avant d'aller manger sur l' esplanade à la Case du Chef. Retrouvaille avec la fille du patron qui nous accueille avec un pichet de sangria, pour nous faire patienter. Après le repas, direction la carrière sur l' esplanade pour voir quelques spectacles équestres.

 

20160516 151732 001 2

à la case du Chef !

Puis on va s'installer à l' Olive. Quelques Tapas et quelques verres plus tard, on prend congé de l' équipe et direction le Pablo Romero pour finir la soirée. On y va de bonne heure pour voir les danses sévillanes. On retrouve avec plaisir Bruno Souchon et on fait la messe sévillane en sa compagnie. Discussion avec plusieurs présidents de Clubs Taurins. On retrouve aussi Virginie et Bertrand d' Andalucia Aficion, ainsi que Stéphanie, l' aguazil des arènes de Nîmes, ainsi que son papa avec qui, nous avions pu approcher les toros à cheval à la Finca Mirandilla, près de Séville. On fait la fermeture et retour à la maison où on finit le reste des bouteilles.

 

G

Au Pablo Romero...

HAvec Virginie et Bertrand...

 

 

MARDI 17 MAI 2016

Dès le réveil, après un rapide petit déjeuner, préparation des valises et ménage.

 

20160517 114902

Une dernière photo dans le jardin !

Puis nous retournons en ville. Direction le W pour un dernier repas. Pendant le déjeuner, un SMS nous informe que le train aura trois heures trente de retard. Du coup, on prend notre temps et on va s' installer en terrasse, près de la gare pour profiter du soleil. Ambiance sympathique dans le train comme d' habitude. Voilà, la feria de Pentecôte est terminée. Ce fut une belle feria, ternie quand même par la faiblesse des lots de toros proposés. Gageons qu' en septembre, rien ne viendra ternir la fête.

 

20160517 212300

Bonne ambiance, même au retour !

Img 20160517 1915108851Avec mon petit dernier Alejandro !